L'éthique

L'estran est fragile. L'aimer, c'est le respecter.

Je travaille avec une naturaliste qui valide mes bonnes pratiques.

La passion

 

 d'estran et d'ailleurs est né d'un coup de foudre pour l'estran et sa magie. C'est en amoureuse que je l'arpente, que je l'explore, que je découvre chaque fois de nouvelles merveilles.

 Espace de pierres, de sable, de lumière et de vent, espace de vies, d'hier et de demain, de toutes natures, entremêlées. S’arrêter. Observer. Simplicité apparente des berniques, fucus et balanes. Se rapprocher. Découvrir la diversité des algues enchevêtrées, la complexité de ces multiples êtres dont il est parfois difficile d’identifier de quelle espèce ils sont.

Ici j'ai découvert qu'entre vie et mort, en permanence imbriquées, existe un entre-deux où les "amochés" (algues rongées, usées, décolorées, coquillages éventrés par le ressac) s'avèrent les plus séduisants...

Les amis

Ce goût de l'estran et des algues, nous sommes nombreux à le partager.

Je vous invite à prendre contact notamment avec :

  • l'association Algue Voyageuse / Festiv'Alg, située dans la presqu'île de Lézardrieux, qui propose causeries, sorties de reconnaissance, troc-recettes...

  • l'Atelier Terra Maris, où Claire Maerten, guide naturaliste littoral et formatrice en éducation à l’environnement, propose des sorties en bord de mer à la découverte des vertus nutritionnelles des algues et plantes comestibles et des ateliers culinaires autour des algues et plantes littorales.

  • VivArmor Nature, fondée en 1974 par des naturalistes,qui œuvre depuis cette date à l’étude de la nature et à la protection de l’environnement dans les Côtes-d’Armor.

  • des informations sur la faune, la flore de l'estran sur les sites estran 22 et Doris

Technologie